Rechercher

Je m'inscris

Zoom sur...

... le Bibliofil'

D'une périodicité mensuelle cette lettre vous informe sur :

- les animations gratuites proposées sur l'ensemble du Réseau

- nos coups de coeur, sélections thématiques, et nouveautés

- nos services, supports et ressources numériques

- et bien d'autres choses encore...

Pour s'y abonner trois possibilités :

1 - Vous êtes un abonné du Réseau

Connectez-vous avec votre n° de carte et votre année de naissance

Cliquez sur  "S'inscrire" dans le pavé "Je m'inscris" à gauche de l'écran

Cette opération valide votre inscription à la Lettre d'information Bibliofil' .

Ou bien

2 - Vous nêtes pas un abonné du Réseau

Cliquez sur  "S'inscrire" dans le pavé "Je m'inscris" à gauche de l'écran et renseignez votre mail

Un mail de confirmation vous sera envoyé et activez le lien d'inscription

Ou bien

3 - Demandez à l'accueil de votre bibliothèque ou médiathèque habituelle que l'on vous inscrive.

Bonne lecture !

Partager "Lettre d'information Bibliofil'" sur facebookPartager "Lettre d'information Bibliofil'" sur twitterLien permanent
<>

Copier le code suivant sur le site où vous voulez afficher le kiosque

<iframe height='150' style='border: 0px; overflow:hidden' width='100%' scrolling='no' title='A découvrir' src='https://www.cc-nozay-bibliotheques.fr/java/kiosque/titre/A+d%C3%A9couvrir/style_liste/cube/nb_notices/50/only_img/1/aleatoire/1/tri/1/nb_analyse/50/op_hauteur_img/130/op_transition//op_largeur_img/90/op_hauteur_boite/0/op_captions/true/op_autoplay/false/op_visible/0/op_speed/0/op_auto/2/op_scroll/1/rss_avis/0/id_catalogue/4/id_panier//profil_redirect//boite/boite_jaunefonce/profile_id/1/id_user/0///styles_reload/0/id_items/482-/type_module/KIOSQUE/division/1/id_module/6/id_profil/1/vue/cube?titre=A%2Bd%25C3%25A9couvrir&amp;style_liste=cube&amp;nb_notices=50&amp;only_img=1&amp;aleatoire=1&amp;tri=1&amp;nb_analyse=50&amp;op_hauteur_img=130&amp;op_transition=&amp;op_largeur_img=90&amp;op_hauteur_boite=0&amp;op_captions=true&amp;op_autoplay=false&amp;op_visible=0&amp;op_speed=0&amp;op_auto=2&amp;op_scroll=1&amp;rss_avis=0&amp;id_catalogue=4&amp;id_panier=&amp;profil_redirect=&amp;boite=boite_jaunefonce&amp;profile_id=1&amp;id_user=0&amp;=&amp;styles_reload=0&amp;id_items=482-&amp;type_module=KIOSQUE&amp;division=1&amp;id_module=6&amp;id_profil=1&amp;vue=cube' >&nbsp;</iframe>

Les derniers avis

 

Millénium n° 4
Ce qui ne me tue pas (David Lagercrantz)

note: 3Millenium 4 : Ce qui ne me tue pas Bernadette - 30 novembre 2015

On retrouve avec plaisir les personnages habituels. Une histoire bien ficelée dans la suite des précédents.

Petit piment (Alain Mabanckou)

note: 3Petit piment Bernadette - 30 novembre 2015

La vie d'un gamin des rues au Congo dans les années 50/60. Une belle langue, une histoire touchante.

La maladroite (Alexandre Seurat)

note: 4La maladroite Bernadette - 30 novembre 2015

Un livre simple, fort et sans pathos sur la maltraitance ordinaire décrite par ceux qui la constatent et ceux qui la subissent ou l'infligent.

Un cheval entre dans un bar (David Grossman)

note: 3Un cheval entre dans un bar Bernadette - 30 novembre 2015

Très original dans sa forme, un peu déroutant, mais vaut la peine d'aller jusqu'au bout. Belle analyse de sentiments.

D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds (Jon Kalman Stefansson)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 16 novembre 2015

Ari, 40 ans, éditeur au Danemark, revient en Islande, pays de son enfance après avoir reçu un étrange paquet de son père, malade, avec qui il ne s’est jamais entendu. Le récit croise le destin de trois générations dans une langue poétique et pleine de fulgurances. Elle décrit la beauté d’une terre du bout du monde, battue par les vents, malmenée par les éléments. Le style incantatoire installe une musique lancinante et nostalgique qui nous porte tout le long de l’ouvrage et accompagne les descriptions de paysages arides, sombres et inhospitaliers. Malgré l’hostilité, des hommes vivent là, aux prises avec une nature qui tantôt donne tantôt tue. Autrefois pêcheurs et capitaines, aujourd’hui durement éprouvés par la crise. Ari, lui, avait choisi la poésie comme contribution au monde : en écrire ou en éditer. Ce récit est aussi l’histoire d’une désillusion, celle d’un homme qui, arrivé au milieu de sa vie voit son couple éclater, ses enfants partir et qui interroge son enfance, l’histoire de ces ancêtres pour trouver du sens à ce qu’il vit.

La grand-mère de Jade (Frédérique Deghelt)

note: 5roman Marie-Claire - 2 novembre 2015

tres beau roman, à lire!

Dis, comment c'est fait ? (Bill Slavin)

note: 4dis, comment c'set fait? Emilie - 26 octobre 2015

même si un peu ancien dans l’édition chose décrite sympas pour les jeunes

Broadway limited n° 1
Un dîner avec Cary Grant (Malika Ferdjoukh)

note: 4Roman adolescent Anne - Bibliothécaire - 7 octobre 2015

Ce roman en deux parties qui doit son titre au Broadway Limited, le train mythique qui reliait Chicago à Pennsylvania Station, au centre de New York, raconte l’histoire de Jocelyn Brouillard, 16 ans en 1948, tombé, en raison d’une erreur sur son prénom à la pension Giboulées, exclusivement réservée aux jeunes filles… Ses talents pour le piano lui permettent de rester à Giboulées dans une chambre au sous-sol sous l’œil acéré des deux logeuses, Mrs Merle et sa sœur, entouré de six jeunes filles venues des quatre coins des Etats-Unis pour tenter leur chance à Broadway. A travers ses yeux, on découvre l' « american way of life » dans le New-York de l'après-guerre : son ambiance, son énergie mais aussi ses angoisses, le début de la guerre froide et la chasse aux communistes, la ségrégation raciale encore très marquée... On se passionne aussi pour la psychologie de chacun des personnages car tous portent en eux une ombre, un secret que ce premier tome ne dévoile pas totalement. A lire pour découvrir ou redécouvrir toute une époque !

Un océan d'amour (Wilfrid Lupano)

note: 5BD adultes Anne - Bibliothécaire - 24 septembre 2015

Une très belle réussite que cet album sans texte de Wilfried Lupano et Grégory Panaccione. Un pêcheur (à lunette épaisse) et sa femme (à coiffe) vivent dans un petit village breton. Un jour, le pêcheur ne revient pas et leur chemins se séparent... Il tâche de survivre sur l'océan avec l'idée de rentrer; elle l'attend et finit par partir à sa recherche.... Une histoire sans parole parfaitement orchestrée et pleine de malice : une boîte de sardines, quelques clins d’œil historiques, une mouette salvatrice et le tour est joué !

L'homme au complet gris (Sloan Wilson)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 27 août 2015

« L’homme au complet gris » est un roman « vintage » fort intéressant et plaisant de 1955, adapté au cinéma en 1956 et, parait-il, source d'inspiration pour la série "Mad men". Sloan Wilson, l'auteur, nous plonge dans le Manhattan des années 50, dans la peau d’un homme encore jeune, Tom Rath, revenu de la guerre en Europe et en proie à une vraie crise morale. Comme de nombreux hommes de sa génération, Tom prend le train de banlieue qui le dépose à Manhattan chaque matin, espérant un avancement à la fin de l'année. Il laisse à la maison une épouse, Betsy, et trois jeunes enfants. Nous suivons la trajectoire mélancolique de cet homme en habit de flanelle, tiraillé entre son amour pour sa famille et son ambition sociale, la réalité peinant à correspondre à ses attentes... Un voyage dans le temps, un roman à redécouvrir.

La gaieté (Justine Levy)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 27 juillet 2015

Louise, quarante ans, a deux enfants, un homme qui l’aime, qu’elle aime et qui la sauve de son enfance. Elle a un père qui, même loin, la soutient de façon indéfectible et elle a eu une mère droguée, alcoolique, aimante et instable. Elle a aussi eu nombre de belles-mères qui ont sapé sa gaité d’enfant et l’estime d’elle-même. Depuis qu’elle est mère à son tour, Louise a choisi la gaité. Pour ses enfants, pour stopper la transmission du malheur. Mais la gaité est-elle affaire de volonté? Ses enfants réactivent sans cesse la machine à souvenirs et l’enfance de Louise regorge de culpabilité vis à vis de sa mère, de honte et d’espoirs déçus. Peut-on transmettre la gaité lorsque l’on a été témoin d’autant de désespoir venant de sa propre mère? Louise n’a pas réussi à sauver sa mère, elle s’est fixée pour but de sauver ses enfants. En cassant la chaîne du malheur, en maniant l’humour pour panser ses blessures et faire reculer ses angoisses. Avec de la lucidité sur elle-même et de l’auto-dérision. Sans quoi Louise serait définitivement insupportable. Avec lesquelles elle nous touche au coeur.

Sans un cri (Siobhan Dowd)

note: 4Roman adolescent Anne - Bibliothécaire - 10 juillet 2015

Shell, 15 ans, vit dans le village de Coolbard en Irlande, dans des années 80 encore obscurantistes, entre messes et ragots. Lycéenne, elle élève ses petits frères Jimmy et Trix car leur père est alcoolique et violent et leur mère, décédée. Elle retrouve la foi grâce à un jeune curé, le Père Rose. Mais, tiraillée entre ses responsabilités et la fougue de l'adolescence, elle se retrouve enceinte du jeune Declan, parti pour les Etats-Unis... Un roman noir pour les ados et les adultes dont l'écriture réaliste sans misérabilisme permet de suivre l'histoire jusqu'au bout. On s'attache à l'héroïne portée par une profonde joie d'exister, on découvre aussi l'Irlande, ses paysages, son climat, la société rurale de cette époque. Très bien.

Temps glaciaires (Fred Vargas)

note: 5Roman policier Anne - Bibliothécaire - 22 juin 2015

« Temps glaciaires », encore un très bon cru de notre chère Fred Vargas, où l’on retrouve avec grand plaisir le Commissaire Adamsberg et sa tribu d’enquêteurs cabossés par la vie. Comme à chaque fois avec elle, on part à la rencontre de personnages très soigneusement portraiturés, qu’ils soient de premier ou de second plan : les modestes comme Céleste ou les tendres, comme Estalère, le rempart Retancourt qui protège des brumes et extirpe du danger, l’adjoint érudit fou d’histoire Danglard, le brillant Adamsberg plein de doutes pourtant… Tout un monde dans un commissariat, tellement humain qu’on s’y est progressivement attaché et qu’on est ravi de s’y replonger. A chaque fois, aussi, on découvre une période méconnue de l’histoire -ici la Terreur et l’Incorruptible Robespierre- et/ou une région lointaine, comme l’Islande et ses afturgangas. Le voyage est intense et dense, mais jamais assommant, allégé par la subtilité des méthodes hasardo-intuitives du commissaire. On s’abandonne donc avec délices, de petites idées à creuser en esquisses, de gratterons de pantalon en écheveau d’algues à démêler… Du polar à déguster sans modération.

Le livre de Perle (Timothée de Fombelle)

note: 4Roman adolescent Anne - Bibliothécaire - 27 mai 2015

Trois histoires s'entrecroisent pour mieux se rejoindre dans ce nouveau roman de Timothée de Fombelle. Celle d'Ilian, jeune prince banni d'un royaume de conte de fée et amoureux de l'une d'entre-elle; celle de Joshua Perle, débarqué sur terre en 1936 et recueilli par un couple de confiseurs dont le fils est décédé quelques années auparavant; celle d'un futur écrivain, le narrateur, adolescent bouleversé par un chagrin d'amour à 14 ans et qui fait la rencontre d'un homme étrange... L'auteur tisse ensemble, dans une construction originale, ces trois récits mystérieux pour progressivement esquisser ce qui sera "Le Livre de Perle", rédigé de nos jours par le narrateur désormais écrivain : un roman d'amour et d'aventure entre réalité historique et féérie, intrigant et fascinant à la fois.

Amours (Léonor de Récondo)

note: 4Roman adultes Anne - Bibliothécaire - 11 mai 2015

Nous avions beaucoup aimé « Rêves oubliés », l’histoire d’une famille espagnole exilée en France durant la guerre civile puis la période franquiste, ou « Pietra viva », sur les tourments du grand Michel-Ange. Cette fois-ci, Léonor de Récondo nous entraine en 1908 dans un bourg de Touraine : Victoire, jeune femme de bonne famille, s’est mariée il y a cinq ans avec Anselme de Boisvaillant, notaire de son état. Mariage rapidement arrangé, mariage régulièrement et mécaniquement consommé mais resté stérile, elle va prendre sa vie en mains lorsque la petite bonne âgée de 17 ans, Céleste, tombe enceinte du maître de maison. Cet enfant sera celui du couple Boisvaillant tant espéré, et le secret de famille restera enfoui au plus profond des cœurs... Mais Victoire n’a pas l’instinct maternel et Céleste, malgré l’interdiction, décide de venir en aide au nouveau-né… permettant, au-delà de toute convention sociale, l’explosion d’un amour puissant et inattendu entre les deux femmes. S’il le récit des événements, tellement impensables, paraît parfois trop vite expédié, il y a aussi et comme toujours avec Léonor de Récondo, beaucoup de justesse, notamment dans la peinture sociale de l’époque et dans les sentiments des personnages.

Automne (Jan Henrik Nielsen)

note: 5Roman adolescent Anne - Bibliothécaire - 28 avril 2015

Nanna a douze ans, sa petite sœur Fride six. Elles vivent avec leur père enfermées dans le bunker souterrain d'une maison sur une petite île d’un pays qu’on imagine nordique. On ne sait pas grand-chose de la catastrophe qui a anéanti le monde mais la famille a quitté la métropole voisine alors que Fride était encore bébé, fuyant une terrible épidémie. La nourriture vient à manquer et le père, malade à son tour, envoie ses deux filles vers la grande ville pour trouver des médicaments. Commence alors un long périple à pied dans un paysage désolé. D'abord heureuses de découvrir la liberté et le grand air, Nanna et Fride comprennent, après la rencontre avec quelques survivants, les dangers de la situation. La menace de mort est partout, il faut survivre au jour le jour, mais les deux filles, pleines de vie et de curiosité vont prendre le temps de rencontrer Oiseau, un drôle de jeune garçon abandonné… Un beau récit, le factuel n’empêchant pas la mise en place, entre les lignes, d’une atmosphère particulière, lente, lancinante mais aussi envoûtante. A découvrir à partir de 13 ans.

Okhéania n° 2
La chute (Corbeyran)

note: 3bande dessinée steampunk Marin - 9 avril 2015

Dans ce 2e tome de la série d'Okhéania, nos héros vont découvrir le monde d'en bas (en dessous de la mer de feuilles) et y découvrent une autre civilisation étant les esclaves de l'impératum.Ils se sont alors rebellés en enlevant la fille de l'impératum.Nos héros ont rencontré un capitaine qui doit se lancer à la recherche de la fille de limpératum ils décident donc de le suivre.Et toute une aventure va se dérouler dans le monde d'en bas et la suite sera dans le prochain tome.

Okhéania n° 1
Le tsunami (Picard)

note: 3bande dessinée jeunesse Marin - 9 avril 2015

Okhéania est un monde composé d'êtres humains vivant sur des navires,engins volants ou plus rarement des îles. Ceux-ci flottent sur une mer de feuilles dont personne ne connait grand chose.Les rumeurs font peur aux gens et les dissuadent d'aller voir sous ces vagues. Mais les habitants vivent sous le joug de l'impératum.Cette BD est composée de magnifiques dessins de steampunk.Un style moderne tout en conservant des navires , dirigeables ou trains à vapeur.Cela ressemble à l'univers de Jules Vernes.Je vous conseille de lire cette série et vous en saurez plus si vous lisez la suite.

Terre des oublis (Thu Huong Duong)

note: 5Roman adultes Anne - Bibliothécaire - 18 mars 2015

L'histoire de ce roman paru en 2007 se déroule dans le ViêtNam de l'après-guerre. Alors qu’elle rentre chez elle, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l’homme qu’elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu’on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s’est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un enfant, Hanh. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme et sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari... L’auteur, admirablement traduite, plonge dans le passé et dans les pensées intimes de ces trois personnages, victimes des principes moraux et politiques de la société, tout en évoquant avec une grande minutie la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs… Un livre qui fait voyager au rythme d'une écriture magnifique, poétique, simple et lumineuse. A lire ou à relire.

Pour l'amour de Mike (Ronald Douglas Lawrence)

note: 4Roman ado Nathalie - bibliothécaire - 10 mars 2015

Au nord des Etats-Unis, Bob vit dans une ferme isolée avec son père biologiste et sa mère. L’enfant est très proche de la nature et lors d’une de ses promenades, il découvre un ourson blessé à côté du cadavre de sa mère, tuée par un chasseur. Bob recueille l’animal, le prénomme Mike et l’élève jusqu’au jour où il doit lui rendre sa liberté. Ce roman plaira aux passionnés d’animaux car l’on y apprend énormément de choses sur le mode de vie des ours, de leur naissance à l’âge adulte, à travers un récit très documenté. Une amitié solide s’est nouée entre Bob et Mike et l’enfant sera capable, au bout de deux ans environ, de laisser son ours partir vivre sa vie sauvage.

Louve (Fanny Ducassé)

note: 5Conte jeunesse Anne - Bibliothécaire - 6 février 2015

Louve est une belle jeune femme à la chevelure rousse. Elle vit dans la forêt profonde entourée de renardeaux dont elle s'occupe affectueusement. Mais Louve, trop sensible et intense, est victime d'une étrange malédiction qui enflamme sa chevelure lorsqu'elle se trouve sous l'emprise de ses émotions. La peur ne tarde donc pas à s'emparer d'elle lorsqu'elle fait la rencontre d'un homme-loup vêtu d'un beau costume trois pièces. Elle finit cependant par s'approcher... Un conte tout en fantaisie et poésie (Louve est une vraie femme, le loup a une tête d'animal mais un corps d'homme, les renards et lapins ont quant à eux conservé leurs caractéristiques animales). Les illustrations, sur fond noir et papier glacé, rehaussées de couleurs chaudes, complètent à merveille et avec une grande finesse, ce qui se joue dans le texte. Un album à partir de 6 ans.

Un hiver en enfer (Jo Witek)

note: 5Roman ado Nathalie - bibliothécaire - 28 janvier 2015

Edward est un jeune homme introverti, maltraité par ses collègues de lycée. Il a pour seul ami son père, brillant architecte alors que sa mère le délaisse pour de nombreux séjours en hôpital psychiatrique. Au retour de son dernier internement, elle souhaite se rapprocher de son fils. Le soir-même les parents d’Edward ont un accident de voiture qui coûte la vie à son père. Sa mère devient méconnaissable: elle se consacre désormais totalement à Edward et si ce dernier dans un premier temps lui en sait gré, il s’inquiète vite de son empressement de plus en plus malsain et de sa jalousie. Edward devient-il fou ou bien est-ce sa mère, qui parait pourtant si exemplaire à leur entourage? Qui manipule qui et pourquoi? Edward parviendra-t-il à échapper à cet » hiver en enfer » ou y perdra-t-il la vie? Autant de questions qui taraudent le lecteur, tenu en haleine jusqu’aux dernières pages. Pour grands adolescents et adultes.

L'une belle, l'autre pas (Christophe Honoré)

note: 5Album jeunesse Anne - Bibliothécaire - 19 janvier 2015

Un jour, à table, toute la famille lui a avoué la vérité : ils sont un peu moches ses dessins... mais, ce n’est pas grave ! Et puis, elle n’a pas vraiment le sens des couleurs, elle est du genre brouillon, pas soignée... Pour tout dire, elle aurait mauvais goût... Mais qu'est-ce que le bon goût ? Et la beauté, y aurait-il une définition ? Et pourquoi faudrait-il que tout soit toujours beau ? L’une, la petite soeur, décrète la semaine du mauvais goût quand au bout de quelques jours, l’autre, la grande sœur, ne peut plus le supporter… Un album pour les plus grands qui nous questionne sur notre rapport à l’esthétique, au regard des autres, à la beauté, thèmes particulièrement bien servis par les illustrations toutes en découpes, surimpressions, accumulations de motifs colorés. A découvrir.

Sur la route de blue earth (Joseph Monninger)

note: 5Roman jeunesse Nathalie - bibliothécaire - 14 janvier 2015

Hattie travaille dans un haras et un matin, avec son amie Dolores, elle enlève un vieux cheval qui doit partir à l’abattoir. Profondément attachée à cet animal qui a passé l’essentiel de sa vie à tourner dans un manège pour promener des enfants sur son dos, elle compte l’emmener loin, envers et contre tous, afin de lui faire connaître les grandes plaines de l’ouest et la liberté avant de mourir. Ce road movie commence comme une fugue et se poursuit comme un voyage initiatique pour les deux jeunes filles qui se découvriront l’une l’autre comme en miroir. Plein de fraîcheur et de vivacité, une belle lecture.

Coudre à la machine (Kate Haxell)

note: 4Documentaire adulte Anne - Bibliothécaire - 6 janvier 2015

Surfant sur la tendance du « home maid », voici un guide complet et pratique pour celles et ceux qui veulent se lancer dans la couture à la machine et se familiariser avec les notions indispensables de couture. On y trouve : des conseils pour choisir sa première machine et pour apprendre à s'en servir, les techniques de base de la couture : les différents points, la coupe, le bâti, les coutures (droite, simple, ourlée...etc.), la pose de fermetures, etc. Bref, juste ce qu'il faut savoir pour mener à bien ses premiers projets : vêtements, accessoires, articles de décoration... avec des explications claires illustrées, pas à pas, par des photographies. A vos aiguilles !

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (Patrick Modiano)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 31 décembre 2014

Dans ce nouveau roman qui ressemble parfois à une enquête policière, Daragane, le héros, poussé par un couple dont on ne sait s’il appartient au passé ou au présent, à la réalité ou à son imagination, part sur les traces de son enfance et notamment sur celles d’une femme qui lui a servi de mère, la sienne l’ayant abandonné. Nous retrouvons l’ambiance « modianesque » d’un personnage qu’un abandon précoce a condamné à flotter sans fin, à vivre en décalage ou en bordure du monde et des autres, absorbé par sa quête intérieure. Une belle lecture qui une fois encore nous entraîne pour une promenade indécise dans le brouillard que Modiano excelle à distiller.

La mémoire aux oiseaux (Ingrid Chabbert)

note: 5La mémoire aux oiseaux - 30 décembre 2014

Un livre très touchant pour parler de la maladie d'Alzheimer aux enfants. Et finalement le plus important dans tout ça c'est l'amour que l'on porte à l'autre.

Angel, l'Indien blanc (François Place)

note: 5Roman jeunesse Anne - Bibliothécaire - 22 décembre 2014

« Angel, l’indien blanc » est un roman pour la jeunesse à partir de 12 ans dont l’histoire se déroule au XVIIIème siècle. François Place y met en scène Angel, un jeune métis franco-indien qui, après avoir fui les conditions de vie d’un misérable esclave à Buenos-Aires, découvre à bord du Trois Mâts Neptune, les Terres Australes, aussi fabuleuses et inquiétantes que fascinantes. D’étendues glacées, en roches escarpées plongeant dans l’océan, nous découvrons un pays fantôme perdu dans la brume avec sa nuit polaire interminable, ses oiseaux complices du vent, ses animaux marins maîtres des abysses, « les gens de l’eau »… Le navire compte à son bord plusieurs savants de haut rang, mais que peuvent-ils face au mystère du peuple des deux voix « Les Woanoas » et du fil invisible qui les relie à l'univers ? Merveilleux conteur et poète, mais aussi explorateur des contrées lointaines et sauvages, François Place enflamme l'imagination de ses lecteurs, quel que soit leur âge. Coup de cœur pour ce récit envoûtant dès la première page !

Le complexe d'Eden Bellwether (Benjamin Wood)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Oscar est un jeune homme qui travaille comme aide-soignant dans une maison de retraite. Un soir, passant près d'une chapelle, il est irrésistiblement attiré par la musique qui s'y joue. Il fait alors la connaissance d'Iris, la soeur de l'organiste et en tombe amoureux. Bien que d'un milieu plus aisé, celle-ci intègre Oscar au cercle restreint de ses amis et lui demande de cerner la maladie de son frère. En effet, celui-ci, musicien surdoué est persuadé du pouvoir de guérison de certaines mélodies, voire de leur pouvoir de résurrection. Eden est-il délirant, dangereux, ou trop génial pour être compris? Telle est la question qui hante ce roman: Eden manipule-t-il ses proches ou a-t-il raison? Quelle part de folie, quelle part de génie? Malgré quelques maladresses, ce roman nous tient en haleine jusqu'au dénouement. Les personnages sont finement analysés et suscitent l'empathie autour d'un sujet qui ne manque pas d'intérêt.

Un monde flamboyant (Siri Husdvedt)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Après la disparition d’Harriet Burden, plasticienne considérée comme mineure, un universitaire cherche à comprendre son existence et son œuvre. Il découvre qu’elle utilisait des prête-noms masculins, persuadée que son travail serait accueilli différemment. Le livre donne la parole à ses proches et à travers cette construction passionnante, le lecteur découvre ce qu’ils savent et ce qu’ils croient savoir. Certains éléments se recoupent, d’autres s’opposent dans ce travail marqué par les neurosciences et la psychanalyse. Un livre intelligent et érudit.

La patience du franc-tireur (Arturo Pérez-Reverte)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Un éditeur charge une spécialiste de l’art urbain de retrouver Sniper, graffeur célèbre, pour lui proposer une édition complète de ses œuvres accompagnée d’une exposition. Sniper organise via les réseaux sociaux d’importantes interventions nocturnes auxquelles participent de nombreux graffeurs mais qui se soldent parfois par des morts. Mené comme une enquête policière, ce roman permet une incursion intéressante dans le monde de l’art urbain.

Aimons-nous les uns les autres (Catherine Clément)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

L’auteur nous conte une période de la Commune de Paris à travers le regard de deux personnages : Abel, juif d’Ukraine, franc-maçon et Léo, hongrois venu s’installer à Paris sous l‘Empire comme orfèvre. La ville est sous le feu des Prussiens et des Versaillais : Abel et Léo luttent, chacun à leur manière pour défendre le peuple qui souffre ; ils croiseront la route de Louise Michel, Georges Clémenceau, Victor Hugo… Un regard intéressant sur cette époque mouvementée.

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage (Haruki Murakami)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Tsukuru avait à l’adolescence un groupe d’amis qui, du jour au lendemain, a coupé les ponts avec lui, sans qu’il comprenne jamais pourquoi. Serait-ce parce que seul son prénom n’évoque pas une couleur ? Poussé par sa petite amie, il revisite son passé en quête de la vérité. Dans ce roman initiatique, genre cher à l’auteur, nous retrouvons sa manière de naviguer entre réel et imaginaire. De façon sensible, il traite du temps qui passe.

Gravé dans le sable (Michel Bussi)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Alice vit pour l’amour qu’elle porte à Lucky. Mais en juin 1944, c’est la guerre et comme de nombreux jeunes américains, Lucky se trouve sur une plage normande. Il a conclu un pacte avec un autre soldat, dont Alice entendra parler vingt ans plus tard… Très agréable, avec un suspense bien mené, ce roman plein de fortes figures féminines traverse trente ans de notre histoire.

Angor (Franck Thilliez)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Sharko et Henebelle sont de retour, ils enquêtent cette fois-ci sur la séquestration d’une jeune fille et sont régulièrement précédés par une gendarme greffée du cœur aux rêves prémonitoires… Nous retrouvons comme de vieux amis le couple phare de Frank Thilliez. Les personnages, écorchés, se débattent encore contre leurs démons. Un très bon roman policier qui aborde avec sérieux le trafic d’organes. Suspense garanti.

Rien que la vie (Alice Munro)

note: 5Nouvelles Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Un beau recueil de nouvelles qui met en scène des personnages simples, authentiques. A la fin, des réflexions et souvenirs de l’auteur.

La jeune fille dans le jardin (Kamala Nair)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Rakhu, qui vit dans le Minesotta, est invitée à se rendre en Inde dans sa famille maternelle qu’elle a rencontrée l’été de ses onze ans. A cette époque, elle avait senti des menaces planer sur la famille Varma, et découvert le jardin interdit. Avant d’accepter sa bague de fiançailles, elle part en quête de la vérité. Un premier roman bien écrit et intéressant.

Eux autres, de Goarem-Treuz (Hervé Jaouen)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

« Eux autres », on en parle avec envie : au décès du couple âgé qu’ils appellent tonton et tante, ils héritent de la ferme sur laquelle ils pratiquent le maraîchage. Mais on en parle aussi avec mépris : ceux de Goarem-Treuz sont Gwaz-Ru, c’est-à-dire enfants du Rouge, personnage du tome précédent, qui à sa sortie de prison avait annoncé qu’il bouderait le monde. Ses sept enfants, eux, veulent aller de l’avant.

Peine perdue (Olivier Adam)

note: 4Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Dans ce roman, vingt-deux personnages se succèdent pour apporter leur point de vue sur les évènements qui se déroulent dans une petite station balnéaire de la côte d’azur, à savoir, l’agression de la star du football locale et une tempête qui fera plusieurs victimes. Ce groupe reflète différents aspects de la nature humaine ou de la société française, comme les difficultés à vivre en couple, l’arrivée à la retraite, le sentiment amoureux, la maladie… Un livre empreint d’émotion, tantôt tragique, tantôt léger.

Pars avec lui (Agnès Ledig)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Voici une belle rencontre de personnages, qui pourraient être nous, ou vous. Ils sont là, dans leurs vies, avec leurs fragilités et leurs forces. Dans une écriture claire et précise, l’auteur nous conte l’histoire de deux êtres, l’un se prénommant Juliette et l’autre, vous l’aurez deviné… Roméo. Juliette, infirmière vit avec un homme manipulateur et Roméo avec sa jeune sœur, adolescente se posant mille et une questions sur la vie. Ils se rencontrent et nous allons les suivre. L’auteur nous offre un bon et beau moment en compagnie de personnages attachants.

Le tabac Tresniek (Robert Seethaler)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Franz, dix-sept ans en 1938, quitte ses montagnes de Haute Autriche pour venir travailler à Vienne chez Otto, buraliste unijambiste. A travers la rencontre des classes populaires et bourgeoises qui s’approvisionnent en tabac, par sa lecture assidue de la presse, Franz acquiert rapidement une culture politique. Dans le domaine amoureux, ses difficultés le conduisent à aller chercher conseil auprès du « docteur des fous », Freud en personne, qui est aussi un client du bureau de tabac. Malgré la montée du national-socialisme, Otto cherche à garder sa clientèle juive. Freud, quant à lui, se résigne à émigrer en Grande-Bretagne et Franz tente de résister. Les personnages forts et attachants, l’aspect poétique du texte font de la lecture de ce roman un vrai plaisir.

Kobra (Deon Meyer)

note: 5Roman adulte Nathalie - bibliothécaire - 19 décembre 2014

Au Cap en Afrique du sud, sur fond de corruption gouvernementale et de crimes financiers, Morris, scientifique anglais se fait enlever et ses trois gardes du corps sont abattus par Kobra, redoutable tueur à gages. La sœur de Tyrone, jeune picpocket a également subi le même sort. A travers le personnage de l’inspecteur Griessel, policier intègre et déterminé, Deon Meyer dénonce un monde où l’on assiste au blanchiment de l’argent du terrorisme et à la corruption des politiques.

Le restaurant de l'amour retrouvé (Ito Ogawa)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 10 décembre 2014

Rinco, 25 ans, perd sa voix à la suite d'une brutale rupture amoureuse et se voit contrainte de revenir vivre auprès de sa mère avec qui elle entretient depuis toujours des relations peu chaleureuses. Là, elle va mettre à profit les talents de cuisinière hérités de sa grand-mère en préparant pour les convives de son nouveau restaurant, baptisé "L'Escargot", des mets uniques qui se dégustent avec lenteur et réveillent les émotions enfouies. Une lecture agréable et fluide pour ce roman tout en douceur et en délicatesse, très "japonais", comme son auteure. Les passages qui concernent la préparation des plats sont notamment savoureux car ils élèvent l'art culinaire au rang de pratique spirituelle. A découvrir.

L'enfant des marges (Franck Pavloff)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Ioan, un homme solitaire, vit isolé dans les Cévennes et passe son temps à restaurer les murets de sa propriété. A la suite d’un sms de sa belle fille, inquiète pour son fils Valentin, adolescent en fugue, Ioan part pour Barcelone où il a une adresse… Il y fait la rencontre de personnes qui le font réfléchir sur sa quête et découvre finalement l’histoire de son propre père qu’il a peu ou pas connu. Parallèlement, c’est au le deuil de son fils disparu en mer qu’il travaille ; ce fils qui est le père de Valentin, petit fils qu’il va maintenant s’evertuer à retrouver… Très bel ouvrage avec de belles descriptions de Barcelone, de sa vie grouillante de jeunes révoltés à la recherche d’une vie meilleure. Ce livre n’est pas fait de rebondissements. Il est doux et tranquille, agréable, et l’on a envie d’avancer dans la lecture pour en découvrir plus sur cet homme et sur sa quête. Très bien.

Le cercle des femmes (Brocas, Sophie)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Roman nostalgique plein de fraîcheur. Réunies à la campagne suite à la mort de leur aïeule et amie, quatre générations de femmes partagent leur deuil. Lia, la petite fille, âgée de 20 ans, découvre par hasard un secret de famille en rangeant les armoires : la disparition de son arrière-grand-père apparaît bien différente de ce qu’elle en savait depuis toujours, selon les versions officielles… Ce secret a eu une influence sur les relations de chaque génération de femmes avec les hommes. Une belle écriture et des personnages attachants pour cette réflexion sur les transmissions.

Le violoniste (Mechtild Borrmann)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Il s’agit d’un roman noir autour d’une énigme : la disparition d’un violon stradivarius en 1948 à Moscou sous l’ère stalinienne. Deux, voire trois histoires sont relatées en parallèle qui nous attachent rapidement aux personnages. Celle du célèbre Ilja Grenko, violoniste virtuose, qui en 1948, à la sortie de la salle de concert sous un tonnerre d’applaudissements est arrêté par le KGB avec son violon à la main et se retrouve rapidement au goulag pour 20 ans. Celle de sa femme Galina, également déportée, qui tente de survivre avec ses deux enfants en bas âge dans des conditions effroyables. Celle de Sacha, qui deux générations plus tard, se met en quête du violon disparu de son grand-père et découvre la sombre histoire de sa famille détruite par la brutalité et l’inhumanité du régime totalitaire en place… Un roman prenant par son contenu historique et par le suspense qu’il distille au long des pérégrinations de Sacha. Celui-ci montre notamment une grande persévérance à percer les secrets d'un passé lourd, entaché de mensonges, de non-dits, de violence et d'absurdité et, également, un désir profond de tenir dans ses mains le Stradivarius, le précieux instrument lié à sa famille depuis des générations.

La femme qui dit non (Gilles Martin-Chauffier)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Une jeune anglaise de 18 ans, Marge, débarque sur l’île aux moines en 1938 avec son père pour réparer les avaries de son voilier. Elle fait rapidement la connaissance des deux hommes de sa vie : Blaise et Matthias son meilleur ami. Elle épouse le premier mais aime aussi le second dont elle aura un enfant illégitime. Ce secret de famille aura des conséquences dramatiques longtemps après. On croise de Gaulle, Mitterrand, la résistance bretonne mais aussi la collaboration des autonomistes bretons avec les nazis. Marge est joueuse, délurée, sans tabous, sans complexe, toujours combative. Un roman très vivant et instructif.

Les réputations (Juan Gabriel Vasquez)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Javier Mallarino, caricaturiste journalistique colombien d'une soixantaine d'années s'apprête à recevoir l'ultime consécration lors d'un grand hommage rendu par son pays pour l'ensemble de son travail. Ses caricatures politiques l'ont en effet élevé au rang d'autorité morale, lui octroyant un pouvoir énorme, la publication de ses dessins pouvant à eux seuls abroger une loi, déstabiliser ou renverser un responsable politique. C'est un pouvoir qu'il a désiré, entretenu et exploité mais qui maintenant, à la fin de sa carrière, le terrifie. Cela ne va pas aller en s'améliorant car, lors de cette cérémonie, la rencontre d'une jeune femme va faire ressurgir en lui le souvenir d'un événement qui s'est produit il y a presque trente ans, l'obligeant à réfléchir sur sa carrière, la portée de ses dessins et la responsabilité de ses actes. Un roman court et agréable à lire, bien écrit. Avec sobriété et efficacité, il dépeint le pouvoir des médias et ses failles. L'information est construite par les hommes qui, par leur subjectivité, leur interprétation, peuvent faire ou défaire des réputations et donc des vies.

L'empreinte massaï (Richard Crompton)

note: 4Romans policiers Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Un policier Massaï, Mollet, cherche l’auteur du meurtre d’une jeune prostituée massaï à Nairobi. Il travaille avec son instinct de guerrier et rien ne le détourne de sa quête de vérité. Toute l’enquête se situe avant et pendant des élections présidentielles truquées et des soulèvements de la population, avec notamment des massacres entre les ethnies locales. Un roman policier passionnant.

Entre frères de sang (Ernst Haffner)

note: 4Romans adultes Anne - Bibliothécaire - 5 décembre 2014

Années 30, au lendemain de la Première Guerre Mondiale, l'Allemagne est extrêmement affaiblie. Sa situation économique et sociale est catastrophique. De nombreux jeunes orphelins ayant fui l'assistance publique et les mauvais traitements se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les rues des grandes villes. Le seul moyen de survivre pour eux est de constituer des bandes, sortes de gangs, tels les "Frères de sang" installés dans les rues de Berlin. Entre cache-cache avec la police, chapardages divers et débrouilles en tout genre, le lecteur suit le quotidien de ces adolescents confrontés à une existence de misère sans perspective d'avenir. C'est un récit quasi documentaire, le narrateur prenant de la distance avec ses personnages dans une posture d'observation. Cette manière de traiter le récit ne permet pas vraiment de s'attacher aux personnages principaux mais cela demeure un témoignage très intéressant, complet et instructif sur la situation de cette jeunesse allemande entre les deux guerres.